Ana Carrasco

Ana Carrasco : Premier titre mondial pour une femme

Il aura fallu près de 70 ans depuis les premiers GP moto de l’histoire pour voir ce jour arriver. Grâce à une modeste 13e place au Grand Prix de France fin novembre, l’Espagnole Ana Carrasco est devenue la toute première pilote femme à décrocher un titre mondial dans un championnat professionnel de moto.

Récompensée par un début de saison fantastique

Pour remonter aux origines de cette performance unique, cap sur la catégorie Supersport 300, dont la 2e édition de la compétition se déroulait cette année sur 8 courses européennes. Tout juste recrutée par le DS Junior Team, Ana Carrasco (21 ans) et son compatriote Mika Pérez s’affichent dès la course inaugurale au Motorland, à domicile, en se plaçant dans le top 6. Mais à l’inverse de son coéquipier, la jeune pilote de Murcie et sa Kawasaki Ninja 400 vont enchaîner les bonnes performances : 4e place à Assen aux Pays-Bas, mais surtout un doublé historique Imola (Italie) et Donington (Royaume-Uni) après les deux premières pôles positions pour une femme pilote qui inscrivent déjà son nom dans le livre des records. La seconde partie de la saison sera plus timide, Carrasco terminant davantage dans les méandres de la 10e place. Mais l’essentiel était fait : avec un petit point davantage sur Mika Perez à la fin de la saison (93 contre 92), Ana Carrasco inscrit son nom au panthéon de la moto.

Financée par le crowdfunding !

Professionnelle depuis 2013 et de premières apparitions plutôt anonymes en Moto3 chez KTM, Ana Carrasco avait déjà marqué les esprits en signant son premier succès en carrière en 2017. Au guidon d’un Kawasaki Ninja 300 chez ETG Racing, l’Espagnole avait remporté le GP du Portugal, terminant la saison à la 8e place du classement mondial de la 3e catégorie du championnat Superbike. Mais la perte de sponsors clés de la jeune pilote ibérique l’a contrainte à recourir au financement participatif (ou crowdfunding) pour pouvoir continuer à se présenter sur la grille. Soutenue par le public, Carrasco a pu poursuivre sa carrière… avec le succès qu’on lui connaît !