Johnny et les motos : l’histoire d’une passion à deux-roues

Les gens l’appellent l’idole des jeunes. Enfin, l’appelaient… Johnny Hallyday est mort le 5 Décembre 2017, plongeant ses fans dans le plus grand désarroi. Ne reste de lui aujourd’hui que ses très nombreux titres à succès qui ont fait, en partie, les heures de gloire de la chanson française et l’histoire compliquée de son héritage qui divise sa famille en deux clans.

Star immense, rockeur number one de France, Johnny vouait une passion illimitée pour les bécanes. D’ailleurs il ne s’en cachait pas comme en attestent ses très nombreux shootings avec des motos. Et il les aimait bien grosses les motos et de préférence américaines !

D’ailleurs, une parade de 700 motos a précédé son cortège funèbre pour immortaliser la passion du musicien pour les grosses cylindrées. Par ailleurs, plusieurs livres, pour la plupart illustrés, retracent l’histoire de cette passion à deux-roues qu’il a su cultiver à travers les années en s’offrant certains des plus beaux modèles de motos de France et du monde. Ce qu’il aimait le plus dans les motos, c’est cette sensation de liberté absolue et de puissance sauvage qu’elles lui procuraient. Cheveux au vent, il aimait rouler pendant des heures, accompagné d’amis motards ou en solitaire.

Le nom de Johnny Hallyday a toujours été associé aux Harley Davidson. Dès les débuts des années 80, alors qu’il était déjà au sommet de sa gloire, on le voyait déjà parader sur une Harley Davidson Softail Springer aux ressorts placés bien haut et au look qui en jette. Il l’a avoué à plusieurs reprises, ce modèle était l’un de ses préférés mais la moto a depuis été vendue en France. Mais ce n’était pas là l’unique Harley Davidson de Johnny. Il en a possédé d’autres dont une Harley Davidson Electra Glide. C’est en 1964 alors qu’il effectuait son service militaire qu’il se l’est procurée. Pourquoi ce modèle en particulier ? Parce qu’il voulait principalement imiter The King, Elvis Presley, lui aussi grand passionné de grosses cylindrées, qui en possédait une également.

Mais la passion de Johnny pour les motos ne se limite pas aux Harley Davidson. Durant sa vie, il a acheté des dizaines et des dizaines dont des « Trimuph » et des « Norton » ou encore des « Kawazaki », modèles japonais en vogue chez les jeunes. Il en possèdera d’ailleurs plusieurs modèles dont une Kawazaki 900 Ninja chromée ou encore une Kawazaki 900 Z1. D’ailleurs, pendant des années, il deviendra l’ambassadeur et porte-drapeau de cette marque de motos en France.