Di Giannantonio

Moto3 : Di Giannantonio s’impose à Buriram

En progression constante depuis son passage chez Honda en 2017, le jeune pilote italien Fabio Di Giannantonio a décroché au GP de Thaïlande 2018 son deuxième GP en carrière après un combat à couteaux tirés à l’avant de la course. Il en profite pour se rapprocher à 29 points de l’Espagnol Jorge Martin (Honda), toujours en tête du championnat.

Le pilote Gresini toujours en course pour la couronne

Après son tout premier trophée en Moto3 à Brno, au Grand Prix de République tchèque, Di Gannantonio a parfaitement mené son affaire à Burinam, réglant un pack de tête déchaîné pour cette première étape thaïlandaise de l’histoire. Le pilote transalpin est venu régler à la photo finish ses compatriotes Lorenzo Dalla Porta et Dennis Foggia pour grimper sur le podium. Direction la passe de 3 pour le DI Giannantonio ? Le GP du Japon au redouté circuit du Motegi en décidera dès le 21 octobre.

Jorge Martin, la bonne affaire

Blessé à la main depuis le GP de Brno, Jorge Martin s’attendait logiquement à concéder du terrain à l’Italien Marco Bezzechi, son principal rival pour la couronne mondiale en Moto3. Mais, bien aidé par le compatriote de ce dernier, Enea Bastianini (Leopard Racing) qui a fauché Bezzechi dans le tout dernier virage du circuit, l’Espagnol repart au contraire de la Thaïlande avec une avance consolidée en tête du championnat. Grâce à sa 4e place, Martin se place hors de portée d’une simple victoire de son rival italien, avec un matelas de 26 points d’avance.