Rouler en sécurité à moto: les équipements indispensables mais non obligatoires

Se déplacer à moto offre un gain de temps énorme au quotidien surtout lors des heures de pointe où il est plus facile de se faufiler entre deux voitures qui peinent à avancer. Mais cela n’est pas sans risque. Les motards sont en effet beaucoup plus exposés au danger sur les routes car ils sont physiquement directement exposés lors d’un accident. Il faut savoir que 54% des blessés des accidents routiers incluant une ou des motos souffrent de traumatismes encéphaliques plus ou moins aigus. Le nombre de victimes décédées des accidents de moto est également alarmant c’est pourquoi il est indispensable de bien s’équiper pour éviter les répercussions lourdes d’un accident.

Il y a d’un côté les équipements indispensables et obligatoires, sans lesquels le motard s’expose à une amende et des sanctions. On cite le casque homologué selon les normes européennes qui doit être non seulement porté mais aussi attaché. Obligatoire depuis 1973, le casque protège vraiment la tête en cas de choc aigu.

Autres équipements nécessaires, les gants certifiés CE dédiés en tant qu’EPI et le gilet jaune, obligatoires tous deux depuis 2016. Ne pas en avoir sur soi expose là aussi le motard à une sanction de retrait de point de permis mais aussi à une amende.

Maintenant, il existe d’autres équipements, certes non obligatoires, mais qui sont loin d’être facultatifs car ils protègent mieux les motards. Parmi ces équipements, le blouson qui a fait les heures de gloire de la moto en France dans les années 60. Le blouson protège le tronc du motard et notamment la colonne vertébrale. Outre la protection, le blouson protège du froid et de la pluie et offre un réel confort lors de la conduite.

Autre équipement recommandé par les professionnels de la moto pour se protéger sur la route, les bottes et autres chaussures de moto qui protègent les pieds et les chevilles lors d’un choc, ce qui tombe bien puisque d’après les chiffres, ces deux parties sont les plus touchées par les chutes à moto et scooter.

Un dernier équipement qui n’en est pas des moindres, le pantalon de moto qui protège la partie inférieure du corps et permet d’éviter les risques de déchirement de la peau à cause du frottement avec le sol lors d’un éventuel accident.